Accueil / Agenda

Media - Spectacles

Une pièce à voir : En Quête

Spectacle de Marie Le Galès - Suivi d'un débat avec l'auteure - 9 novembre 2019 - 20 h - Paris

"Ça ne se dit pas." Contrairement à la veuve ou à l’orphelin, pour le parent privé de son enfant, il n’existe pas de mot. Confrontée à cette aporie de la langue française, la comédienne Marie Le Galès a écrit un beau texte mis en scène par Lucia Pozzi qui sera à nouveau joué le 9 novembre à 20h au Totem à Paris.

C'est une pièce que je suis allée voir il y a moins d’un an et que je défends même si je ne veux pas endosser un autre nom que "maman endeuillée. La qualité de sa mise en scène et la sensibilité des acteurs m'a transporté directement à la réflexion sur le deuil des parents. L'intensité de la douleur reléguée qui cherche par tous les moyens à s'exprimer, l'indifférence administrative et donc collective face au fardeau individuel, l'impact du chagrin enfoui dans l'obstination de concrétiser une action qui ne sera que la partie visible, mais à laquelle on s'accroche sans que les autres comprennent définirait mieux, selon moi, le propos de cette pièce.

À l'issue de la représentation, la salle était profondément émue et nous avons eu un débat avec la metteuse en scène et l'auteure (ce sera à nouveau le cas le 9 novembre). J'ai été la première à m'exprimer pour dire que je ne souhaite pas que l'on trouve un mot bien défini pour les parents endeuillés mais que cette pièce était un formidable plaidoyer pour les parents endeuillés. A ce moment-là, j'ai découvert que 80% des spectateurs étaient des parents endeuillés qu'une majorité adoptait ma position, mais demandait aussi plus de reconnaissance de leur deuil spécifique.

Sans défendre le thème central de cette pièce, je pense donc qu'elle peut intéresser les parents endeuillés, car elle met la lumière sur leur vécu de façon sensible, respectueuse et émouvante.

Valérie M.

Lieu : TOTEM – 11 Place Nationale – 75013 Paris

Réservation obligatoire association.teyag@gmail.com ou 06 85 12 84 72

En savoir plus en cliquant ici