Accueil / Témoignage / Le choc

Le choc

” A la seconde où j’ai appris que ma fille était morte, un grand cri s’est libéré de ma gorge et il ne voulait plus s’arrêter. Il a fallu qu’une voisine me presse très fort dans ses bras et soudain je me suis tue ; évidemment, de là un énorme chagrin m’a envahie et je n’arrêtais pas de pleurer. ” Anne-Marie

” David, 6 ans, nous a quittés à 11heures ce matin. La leucémie nous l’a enlevé après quatre années de lutte. Il repose paisiblement chez nous, dans son lit, et, malgré le chagrin, j’ai au fond de moi une force, une énergie qui me poussent à jeter les médicaments devenus inutiles, vider la morphine. (…) Je caresse les derniers vêtements que notre fils a portés, les draps dans lesquels il a dormi et je les range précieusement. J’ai dans mon armoire un tee-shirt marqué à son prénom, c’était son préféré et je ne m’en séparerai jamais. ” Martine

2 commentaires

  1. Je suis tellement touchée de la mort de votre petit garçon. J'ai perdu Arthur d'une leucémie au bout de 15 mois. Il avait 9 ans, c'était il y a 4 ans. Si vous avez besoin de parler je suis à votre disposition.
    • Moi, je viens de perdre mon petit bout ça fait 24 jours d'une leucémie; il avait 10 ans et demi après une année de lutte... Non, c'est trop dur!!!

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Votre commentaire sera publié après validation.

*