Accueil / Actualité / L’antenne d’Apprivoiser l’Absence à Strasbourg est ouverte

L’antenne d’Apprivoiser l’Absence à Strasbourg est ouverte

Apprivoiser l’Absence ne disposait pas d’antenne dans le Grand Est. Grâce à Sylvie Serdaroglu, c’est désormais chose faite. Elle a officiellement été créée en mai dernier et un premier groupe d’entraide a été constitué. Il est composé de treize parents dont trois couples et animé par Sylvie elle-même, épaulée par un parent-animateur chevronné, Gérard G. ainsi qu’une observatrice psychologue, Véronique F.

Le groupe a débuté sa première réunion en novembre. Il se réunit une fois par mois le samedi matin dans les locaux de la maison des associations, dont les horaires sont strictement respectés, ce qui peut être parfois un peu frustrant, car les parents ne peuvent pas prolonger leurs discussions de façon informelle en fin de réunion comme ils aiment à le faire. Un handicap que nous tenterons de résoudre à l’avenir en nous mettant à la recherche de nouveaux locaux.

L’ouverture de l’antenne strasbourgeoise a en tout cas été très bien accueillie par les acteurs locaux (hôpitaux, gendarmerie, médecins généralistes…), chez lesquels Sylvie continue de se rendre pour mieux faire connaitre l’association et son activité auprès des parents endeuillés.
Si l’occasion s’en présente, n’hésitez pas vous-même à faire savoir que cette antenne existe désormais et à y adresser des parents endeuillés :

Apprivoiser l’Absence Grand Est – Strasbourg
Tél. : 07 71 15 67 67
Mail : contactstrasbourg@apprivoiserlabsence.com

5 commentaires

  1. Bonjour
    Nous venons de découvrir votre association.
    Nous avons perdu tragiquement notre fils Arthur qui avait 21 ans.
    Nous aimerions prendre contact avec votre association.
    Bien cordialement
    Véronique et Fabien
    • Bonjour,
      Le mieux est de vous rendre sur cette page : http://www.apprivoiserlabsence.com/contact/
      Très chaleureusement,
      Pierre
    • Bonsoir,
      Je viens comme vous de découvrir l'association.
      Mon mari est parti d'un cancer foudroyant en août 2018, en à peine deux mois, mais ce qui m'attendait ensuite est impensable. Notre fils est parti en septembre 2019 d'une embolie pulmonaire, sans aucun signe en amont.

      Et maintenant il faut survivre à ça ?
  2. Bravo ! Quelle joie de voir que l'association grandit et se développe !
  3. Je fais partie du groupe de parole qui vient de démarrer à Strasbourg. Des réunions de partage riches en émotions. Nous avons déjà créé des liens forts entre parents.
    Merci à Sylvie, Gérard et Véronique pour cette belle initiative qui va nous aider à réapprivoiser la vie si différente...

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Votre commentaire sera publié après validation.

*