Accueil / Agenda / Dites-leur que je suis vivant

Dites-leur que je suis vivant

Film de Caroline Conte et Thomas Robin - En replay sur France 2 jusqu'au 5/7/20

C’est un film qui nous tient particulièrement à coeur. Un film initié par un duo de jeunes réalisateurs, Caroline Conte et Thomas Robin, que certains d’entre vous ont peut-être eu la chance de voir le 6 mars dernier au Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC), lors d’une avant-première organisée par Apprivoiser l’Absence. Pour les autres, le moment est venu de pouvoir regarder ce très beau documentaire puisqu’il est diffusé mardi 5 mai sur France 2, à 23h40 dans Infrarouge, la célèbre case documentaire de la chaîne. Et pour ceux que cet horaire tardif en toute fin de soirée découragerait, sachez que le film sera disponible pendant un mois à partir du mercredi 6 mai, sur le service de replay de France 2.

“Dites leur que je suis vivant” raconte l’histoire de Claire et Antonin; de Katia et Soham; de Sandrine, Jean-François et Baptiste. L’histoire de parents endeuillés qui vivent entre deux mondes, celui de leurs enfants morts trop tôt mais autrement présents, autrement vivants ; et celui dans lequel il faut bien continuer à vivre et qui enveloppe trop vite ces enfants d’un halo de silence.

Le film est sans arrêt sur un fil. Émouvant mais sans pathos. Juste dans les mots qu’on y entend, dans les silences que les réalisateurs laissent parfois s’installer. Beau aussi, dans les images, le soin apporté au cadrage. Chacun s’y retrouvera, chacun s’y reconnaîtra. Ne le manquez pas.

Accéder au replay du film sur France 2 >>

Lire interview de Caroline Conte >> | Voir un extrait du film >>

6 commentaires

  1. Nous avons perdu notre fils Arnaud de 29 ans le 30 janvier 2020, emporté dans une avalanche. Sur terre, il était la joie de vivre, la bonté, la douceur d'un fils envers sa maman.

    La douleur est si vive, elle est indescriptible et je ne sais si on arrive à apprivoiser l'absence mais vivre sans lui sur cette terre, c'est un cauchemar qui ne s'arrête pas.

    Je souhaite à nos petits une vie douce et d'amour de l'autre côté,
    maman Nono
  2. En mémoire à notre Louis adoré qui a déployé ses ailes d'ange le 20 Juin 2019 suite à un gliome infiltrant du tronc cérébral... il avait 5 ans et demi.
    Ce film documentaire est juste magnifique !
    Merci aux réalisateurs d'avoir pensé à nous, d'avoir brisé le silence.
    Ses parents Fred et Marie, et sa petite sœur Jeanne.
  3. Tellement réel, on se retrouve dans ce que chacun témoigne. Nous avons perdu notre fils Timothé il y a bientôt 3 ans et ce passage où Katia parle de la CAF où d'un seul clic on efface et nous ne sommes plus les parents de ce fils, il n'existe plus... Bref une douleur profonde qui ne disparaît pas on vit avec et surtout on le fait vivre avec nous. Très beaux témoignages.
  4. Bonjour, j’ai perdu mon fils d’un cancer lymphome de Hodgkin, il avait 23 ans. Diagnostique à 18 ans, 5 ans et demi de combat. Je n’arrive toujours à accepter sont départ.
  5. Bonjour,
    J ai perdu ma fille Alexia le 4 janvier 2020 suite à son combat pendant deux ans contre un cancer rare qui lui a été diagnostiqué à l âge de 16 ans.
    Je connais cette douleur que je ne peux pas décrire tellement elle est forte et je vis ce que ces parents vivent...
  6. Bonjour,

    J'ai perdu mon fils Baptiste de 17 ans il y a 6 mois et j'aimerais savoir si ce film va passer dans des salles en France. J'aimerais rencontrer les parents de Baptiste qui ont participé au film.

    Je vous remercie

Répondre à Veronique Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Votre commentaire sera publié après validation.

*