Accueil / Agenda / Dites-leur que je suis vivant

Dites-leur que je suis vivant

Avant-première du film de Caroline Conte et Thomas Robin - Séance du 6 mars complète

C’est un film qui nous tient particulièrement à coeur. Un film initié par un duo de jeunes réalisateurs, Caroline Conte et Thomas Robin, qui ont un jour envoyé une lettre à Apprivoiser l’Absence, comme on envoie une bouteille à la mer, à la recherche de parents endeuillés prêts à raconter leur histoire sous l’oeil de la caméra. Vous avez été des dizaines à leur répondre.

Aujourd’hui ce film est terminé. Il porte un beau nom : “Dites-leur que je suis vivant”, et sera dans les mois à venir diffusé dans la prestigieuse case documentaire de France 2 Infrarouge. Apprivoiser l’Absence vous invite à le découvrir en avant-première dans l’écrin du Centre national de la cinématographie le vendredi 6 mars à 20 heures. La projection sera suivie d’un débat en compagnie des réalisateurs et des parents qui y ont participé.

“Dites-leur que je suis vivant” raconte l’histoire de Claire et Antonin ; de Katia et Soham ; de Sandrine, Jean-François et Baptiste. L’histoire de parents endeuillés qui vivent entre deux mondes, celui de leurs enfants morts trop tôt mais autrement présents, autrement vivants ; et celui dans lequel il faut bien continuer à vivre et qui enveloppe trop vite ces enfants d’un halo de silence.

Le film est sans arrêt sur un fil. Emouvant mais sans pathos. Juste dans les mots qu’on y entend, dans les silences que les réalisateurs laissent parfois s’installer. Beau aussi, dans les images, le soin apporté au cadrage. Chacun s’y retrouvera, chacun s’y reconnaîtra.

Lire interview de Caroline Conte >> | Voir un extrait du film >>


Vous avez été nombreux à réserver, la séance du 6 mars 2020 au CNC est désormais complète.

Vous pouvez vous inscrire sur une liste d’attente pour une prochaine séance en cliquant sur ce lien

Merci de votre compréhension.

Un commentaire

  1. Bonjour,

    J'ai perdu mon fils Baptiste de 17 ans il y a 6 mois et j'aimerais savoir si ce film va passer dans des salles en France. J'aimerais rencontrer les parents de Baptiste qui ont participé au film.

    Je vous remercie

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Votre commentaire sera publié après validation.

*